Ministère de l'Éducation Nationale
Vous êtes ici :  Accueil >  Textes officiels > Egalité des droits 

La loi pour l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées

La loi « pour l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées » du 11 février 2005 apporte des évolutions fondamentales pour répondre aux attentes des personnes handicapées.

En 2005, on recensait plus de cinq millions de personnes handicapées en France, soit près de 10 % de la population. Soucieux d’offrir les moyens d’une réelle citoyenneté aux personnes handicapées, Jacques Chirac annonce, en 2002, la décision de faire de l’insertion des personnes handicapées l’un des « trois grands chantiers » de son quinquennat. Une ambition qui s’inscrit dans une volonté de « renforcer notre cohésion nationale pour davantage de justice et donc davantage d’attention aux plus vulnérables ».

Trois ans plus tard, en 2005, l’adoption de la loi traduit la volonté de sensibiliser la société civile ainsi que les employeurs à cette problématique. Toute personne handicapée a le droit « à la solidarité de l’ensemble de la collectivité nationale ».

Cette politique volontariste concrétise des principes forts :

  • l’accessibilité généralisée pour tous les domaines de la vie sociale (éducation, emploi, cadre bâti, transports...) ;
  • le droit à compensation des conséquences du handicap ;
  • la participation et la proximité, mis en œuvre par la création des Maisons départementales des personnes handicapées (M.D.P.H).

Ouvre ce lien externe dans une nouvelle fenêtreLire la loi du 11 février 2005


Source : Ministère de la Santé et des Solidarités (17 octobre 2006).

 

Témoignage

Vidéo en grand format »

Vos réactions